Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Action en réduction des libéralités excessives : l’absence d’exigence d’un formalisme particulier

Action en réduction des libéralités excessives : l’absence d’exigence d’un formalisme particulier

Le 07 mars 2018

Cass, Civ. 1ère, 10 janvier 2018, n°16-27.894

 La Cour de cassation rappelle dans cette décision l’absence d’exigence d’un formalisme particulier pour la demande en réduction d’une libéralité excessive. 

Dès lors, la cour d’appel a pu souverainement estimer qu’en demandant l’ouverture des opérations de comptes, liquidation et partage de successions ainsi que le rapport des donations, les demandeurs manifestaient la volonté de voir procéder à la réduction des libéralités excessives consenties. 

 Le simple fait d’introduire une action en liquidation-partage d’une succession et de demander le rapport des donations suffit à prouver la volonté de procéder à la réduction des libéralités excessives consenties.

c